Tous Les Articles Juin 2010 Avec JDN

La firme américaine IBM vient de débourser 34 milliards de dollars pour acheter Crimson Hat qui est le numéro un mondial de l'open supply, c'est à dire du logiciel libre et distributeur de systèmes d'exploitation Linux. Dans ces deux pays, les principaux acteurs de l'open source sont publics en raison d'une impulsion politique très forte qui entraîne l'édition sous licences open source des logiciels destinés aux propres besoins des administrations comme à ceux de ses citoyens, la formation des étudiants, la création de centres de compétences locaux, and many others. www.bunga-escorts.com

P.115Les droits des topographies de semi-conducteur et des obtentions végétales demeurent intouchés : globalement peu utilisés et reposant eux-mêmes sur un équilibre complexe qui favorise la création de nouveaux microprocesseurs et de nouvelles obtentions végétales, ces droits ne méritèrent pas l'effort d'une licence dédiée.

Citons néanmoins le décret 1111-2011 du Gouvernement du Québec (rendu public par le site Québec Leaks) qui autorise le Centre des providers partagés du Québec à conclure des contrats selon des conditions différentes de celles qui lui sont applicables en vertu de la Loi sur les contrats des organismes publics (au profit d'un nombre limité de fournisseurs dont : Microsoft, Oracle Canada, IBM Canada, Adobe et Symantec).
escortes paris Par ailleurs, un regroupement de collectivités et administrations autrichiennes a annoncé la mise en place d'une coopération « Cooperation OGD Austria » qui mutualisera les outils juridiques (les licences) et strategies (grâce au logiciel CKAN développé par l'OKF) pour la diffusion des informations publiques ; et le Royaume-Uni a récemment publié le rapport « Making Open Information Actual: A Public Session » destiné à « établir une tradition de la transparence et de l'ouverture des services publics ».
En l'absence d'une telle transaction : soit Google perd le procès et est éjecté du marché soit Google gagne le procès (ce qui ne l'empêchera pas d'être menacée par d'autres brevets), mais ses produits seront alors moins attractifs (surtout si elle a ainsi perdu la place du premier entrant).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *